<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=565596&amp;fmt=gif">

4 minutes de lecture

La dématérialisation des factures

La dématérialisation des factures : où en sont les experts-comptables ?

par Yooz le 3.04.2020

blog-dematerialisation-factures-expert-comptable

Un cabinet d’expertise-comptable est une organisation à cinq pattes, chacune soutenant une activité : la tenue des comptabilités (qui représente environ la moitié de l’activité d’un cabinet), l’établissement des comptes annuels et des déclarations fiscales (un cinquième de l’activité), la paie (environ 15 %), le commissariat aux comptes (moins de 10 % de l’activité) et le conseil (5 à 7 % de l’activité), par exemple dans les domaines juridique, fiscal, social ou informatique.

 

La dématérialisation des factures  présente l’avantage de dégager du temps pour se concentrer sur ce qui sera leur cœur de métier dans un monde digitalisé : le conseil et l’accompagnement.

 

La dématérialisation, outil de productivité des experts-comptables ?

 

Hélas, pour les plus timorés, ou heureusement, pour les plus audacieux, la transformation digitale est passée par là. Avec une conséquence majeure : celui qui ne bouge pas, au mieux, voit affaiblir ses positions sur le marché, au pire, disparaît face à des concurrents plus agiles. Dans ce contexte de disruption potentielle, n’importe quel expert conseillerait, d’une part, d’optimiser ce qui peut l’être et, d’autre part, de monter en gamme pour gagner en revenus et en marges.

 

Ces deux principes précieux, les cabinets d’expertise comptable peuvent mettre en œuvre. Côté optimisation, la dématérialisation constitue l’arme fatale : Dès lors qu’elle s’applique à plus de 90 % de l’activité d’un cabinet (comptabilité, paie, fiscalité, commissariat aux comptes), les hommes de chiffres que sont les experts-comptables auront rapidement fait le calcul : des réductions de coûts, même de quelques % ou dizaines de % sur un tel périmètre, sont séduisantes… et faciles à obtenir, par exemple avec une solution de dématérialisation en mode SaaS qui ne nécessite pas d’investissement.

 

Si l’on ajoute à cela les opportunités de l’intelligence artificielle ou de la RPA (Robotics Process Automation), qui permet d’automatiser des tâches répétitives relativement simples, par exemple la saisie d’informations, la copie de données ou les connections à des applications, l’effet se trouve démultiplié ! Pour Philippe Remaud, directeur général du cabinet d’expertise-comptable Cogedis, cité dans le récent ouvrage du consultant Stéphane Roder sur l’intelligence artificielle dans l’entreprise (Editions Eyrolles),« Extraire et lire automatiquement toutes les données de factures, puis les contrôler avant de les classer en temps réel dans un plan comptable fait baisser les coûts opérationnels de 40 %. »

 

Si la dématérialisation automatise et sécurise les processus comptables et financiers, tâches très chronophages lorsqu’elles sont manuelles, elle présente également l’avantage de dégager du temps pour se concentrer sur ce qui sera le cœur de métier des experts-comptables dans un monde digitalisé : le conseil et l’accompagnement. C’est d’ailleurs le point faible des cabinets d’expertise comptable : selon l’Ordre des Experts Comptables, « l’évolution (ou plus exactement la non-évolution) du poids du conseil facturé à part interroge. Les cabinets n’ont en effet réalisé que 7% de leur chiffre daffaires, en moyenne, grâce à ce type de prestations de conseil et daccompagnement, soit la même proportion que ce que l’on observait en 2010 et en 2002. » Cette difficulté peut s’atténuer en appliquant la formule gagnante de la dématérialisation :

 

Plus de dématérialisation = plus de temps = plus de missions de conseil

 

Digitalisation, loi pacte : vers de nouvelles missions de conseil

 

La dernière campagne de publicité pour l’Ordre des Experts-Comptables, diffusée dans les médias fin 2018 et début 2019, a mis en exergue cette incontournable dimension conseil, sans pour autant renier l’ADN de la profession (donner de la valeur aux données), avec le slogan : « L’expert-comptable, un conseil qui compte. »

 

Un slogan que l’on pourrait prolonger : « L’expert-comptable, un conseil qui compte… sur la dématérialisation pour gagner en efficacité, productivité et modernisme. »

La Loi Pacte à l’origine de mesures positives pour les experts comptables, parmi lesquelles la reconnaissance des honoraires de succès, le mandat de paiement ou de recouvrement des créances ou encore l’élargissement des missions a aussi renforcé ce rôle de conseil auprès des entreprises.

 

Experts-comptables comment réussir votre projet de dématérialisation factures ?

 

Chaque expert-comptable devra s’interroger sur sa démarche commerciale, de réfléchir sur son offre pour trouver les bons outils lui permettant d’endiguer l’ubérisation. Passer au crible son activité de tenue de comptes permet de pointer certaines faiblesses récurrentes : un processus chronophage derrière une mission à faible valeur ajoutée qui freine l’expert-comptable dans le développement d’autres services où la demande est forte et plus rémunératrice. 

 

Vous souhaitez aller plus loin et découvrir comment les solutions de dématérialisation de factures  contribuent à améliorer votre productivité ?

 

Je souhaite découvrir un cas concret de dématérialisation de factures