<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=565596&amp;fmt=gif">

6 minutes de lecture

Transformation digitale

Digitalisation de la fonction finance : comment procéder ?

par Angélique Ribas le 6.08.2020

digitalisation finance

Rendez-vous régulier de la fonction finance, l’étude réalisée par le cabinet PwC sur les priorités des directeurs financiers confirme dans son édition 2020 une tendance observée depuis plusieurs années déjà : le recul de l’optimisation des processus dans la hiérarchie des priorités.Cela ne signifie pas pour autant que les DAF comptent rester les bras croisés, mais c’est indéniablement le signe que s’ouvre pour eux une nouvelle phase de transformation. Ces efforts de rationalisation accomplis, l’avenir appartient maintenant à la consolidation de la digitalisation comptable pour en tirer tous les avantages au quotidien.


La donnée au cœur des préoccupations des DAF

 

Désormais, les directeurs financiers ont l’œil rivé sur la donnée. Ses volumes augmentent, sa valeur aussi, et ils doivent reconfigurer leur organisation pour en exploiter tout le potentiel. Avec le digital, le métier de la fonction finance évolue, de moins en moins tourné vers la saisie d’écritures comptables et la production de tableaux de bord, et de plus en plus vers l’analyse. À cet égard, la dématérialisation des documents et l’automatisation des processus s’imposent comme des outils privilégiés.

 

Grâce aux données issues de ses systèmes numériques, l’entreprise a sur son activité une vision sans précédent et peut mesurer ses progrès sur le chemin de l’amélioration et de l’optimisation.

 

« En apparence, il n’y a pas eu de révolution chez Five Guys, pas d’écrans ou de nouvelles façons de consommer. Mais désormais la donnée est centrale pour piloter l’activité et améliorer chaque jour l’accueil de nos clients et le management de nos équipes », témoigne Frédéric Garo, Directeur Financier de l’entreprise de restauration rapide Five Guys.

 

Un processus emblématique pour débuter sa transformation digitale

 

 

Dans de nombreuses entreprises, le digital apparaît surtout comme l’outil privilégié pour fluidifier les échanges et la collaboration avec les parties prenantes : collaborateurs, clients, partenaires, fournisseurs…

 

Pour sa part, Columbus Café s’appuie plus particulièrement sur le digital pour accompagner ses franchisés. « Grâce à la technologie, nous pouvons connecter notre écosystème et ainsi mieux connaître la réalité de l’exploitation de chaque point de vente », précise Igor Truffet, Directeur Financier de l’enseigne.

 

Considéré comme l’un des processus emblématiques et fondamentaux du fonctionnement de l’entreprise le processus Procure-to-Pay (P2P)   peut constituer à la fois une vitrine, un levier et un point d’ancrage du virage digital en posant, autour des données financières, les bases technologiques et opérationnelles du futur de l’entreprise. Simple à mettre en œuvre, la dématérialisation commence par démythifier aux yeux de tous, les technologies de pointe sur lesquelles elle se fonde (cloud, intelligence artificielle…).

 

Le cabinet Capgemini Consulting estime qu’elle peut permettre jusqu’à 71 % de réduction des coûts de traitement des factures.

 

La clôture comptable est elle aussi très sensiblement accélérée. À ces gains d’efficacité, s’ajoutent les bénéfices d’une qualité améliorée : intégration native avec plus de 200 ERP, moins d’erreurs, de doublons, de litiges, de retards…

 

Enfin, la gestion des risques se trouve renforcée grâce à un strict respect de la réglementation et à de puissants outils de détection de fraude. Autant de bénéfices qui, en s’additionnant, peuvent permettre de financer d’autres projets dans un contexte budgétaire tendu, et de démontrer par l’exemple les bienfaits de la digitalisation comptable à toute l’organisation.

 

 

L’amorce d’un changement culturel

 

Corollaire de la dématérialisation, l’automatisation libère les équipes financières des tâches à faible valeur ajoutée de (res)saisie des données, de passage des écritures et de production de rapports, et leur permet de faire évoluer leur rôle. Les collaborateurs peuvent passer davantage de temps sur l’analyse des données, les études budgétaires, l’accompagnement des métiers et de leurs projets, et ainsi amorcer et incarner l’évolution culturelle indissociable de la transformation numérique.

 

Quant aux départements financiers, une réussite dans son propre service renforcera d’autant sa légitimité pour s’imposer comme l’un des leaders de la transformation digitale de son entreprise.

 

Frédéric Rivierre du Groupe Alain Ducasse fait de la ténacité une vertu cardinale. « Face à des réticences qui perdurent, la personne qui porte le projet de transformation digitale ne doit pas lâcher », insiste-t-il.

 

Le nouveau rôle de la finance au service des métiers

 

Mais analyser les données pour quoi faire ? D’après le baromètre PwC, la première priorité des directeurs financiers reste, année après année, le pilotage de la performance.

Grâce aux données qu’il centralise, et à sa capacité à les faire parler, le CFO voit sa position se renforcer. Garant neutre, stable et rigoureux de l’information, il la centralise, la trie, lui donne du sens et la replace dans son contexte.

 

Dans un environnement complexe et en mutation permanente, la fonction finance apparaît ainsi comme un partenaire précieux, un phare capable d’éclairer les décisions, voire de donner une impulsion décisive. PwC note par exemple que, dans une entreprise sur quatre, le directeur financier assume un rôle de leader de la transformation digitale.

 

Le DAF, développeur de talents

 

Avec le digital et l’évolution de son rôle qui en découle, la direction financière est amenée à revoir largement son fonctionnement : stratégie, organisation, offre, relations avec les « clients » internes…

 

Ce qui, pour le DAF, se traduit par un défi supplémentaire : celui des compétences. Au dernier rang du baromètre PwC en 2018 et 2019, la gestion des talents figure désormais à la troisième place des priorités des directeurs financiers interrogés.

 

En plus de la maîtrise des nouveaux outils digitaux, les directeurs financiers doivent en effet inculquer à leurs équipes des capacités de data analyst et un savoir-être en phase avec une posture et des prestations davantage tournées vers la collaboration et le support. Dans cette perspective, opter pour des solutions intuitives, offrant une expérience utilisateur agréable et engageante, contribuera assurément à faciliter le changement.

 

Les évolutions apportées par le numérique se distinguent des évolutions précédentes induites par la mécanisation ou l’électrification. En effet, elles modifient toute la chaîne de valeur des entreprises, les modèles économiques ou encore les échanges entre les acteurs. Dès lors, comment naviguer pour les directions financières ? Pourquoi ouvrir l’entreprise et travailler avec les écosystèmes ? L’heure de la reprogrammation des activités semble avoir sonné. Pour les directions financières, les enjeux à relever ne sont pas seulement techniques, mais également sociaux.

 

Vous souhaitez savoir comment entamer votre transformation digitale ?

 

11 décideurs et influenceurs ont confié aux experts Yooz leurs visions et méthodes qui leur ont permis de saisir l’opportunité de la transformation digitale et de réussir son déploiement. Découvrez notre livre blanc !

 

Je télécharge le livre blanc