<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=565596&amp;fmt=gif">

3 minutes de lecture

Transformation digitale

Les nouvelles technologies au service de la profession comptable

par Angélique Ribas le 2.04.2020

nouvelles technologies comptabilité

Face à l’arrivée de nouveaux concurrents à bas coûts et à l’internalisation croissante de la tenue de compte dans les entreprises, le conseil occupera une part de plus en plus importante de l'activité de la profession comptable. Ceci passera par une évolution de leurs compétences mais aussi de leurs outils. Voici un rapide tour d’horizon des technologies qui, déjà, révolutionnent les pratiques des experts-comptables en digitalisant la comptabilité et qui sont appelées à se généraliser au sein des cabinets.

 

La dématérialisation des factures : fiabiliser et fluidifier

 

Sur le bureau de la majorité des experts comptables, les livres de compte et les lourds registres ont depuis longtemps cédé la place aux ordinateurs équipés de tableurs et de progiciels spécialisés. Mais la dématérialisation croissante des documents, et notamment celle des factures, va donner une nouvelle ampleur à l’informatisation des cabinets.

 

Pierre angulaire des nouveaux systèmes, la dématérialisation fiabilise la collecte d’informations et fluidifie les échanges, ce qui se traduit par de nombreux bénéfices : réduction des coûts, gains de temps, meilleure traçabilité, réduction des erreurs, des retards et des litiges, facilité et rapidité d’accès aux documents, amélioration de la productivité et des conditions de travail, modernisation de l’image du cabinet…

Enfin, en soulageant plus particulièrement les collaborateurs au jour le jour sur les tâches à faible valeur ajoutée, ces solutions libèrent des ressources qui peuvent être redéployées sur la dimension conseil de l’activité.

 

L’intelligence artificielle : automatiser et détecter

 

La transmission d’informations et de pièces dématérialisées permet d’accélérer considérablement les processus, voire de les automatiser lorsque l’on est en mesure de définir des règles systématiques.

Pour cela, l’intelligence artificielle (AI) est d’un apport déterminant car elle permet d’identifier dans des sources de natures différentes les éléments sur lesquels se fondent les règles de gestion. C’est ce qui permet, par exemple, à un robot de traiter les factures quels que soient leurs formats et leurs présentations. Mais cette capacité de l’IA à voir plus vite et plus loin que l’œil humain peut aussi lui permettre de détecter dans les pièces comptables des erreurs, des manques ou des ressemblances. Il ne s’agit pas de remplacer les experts comptables, mais bel et bien de renforcer leurs capacités d’audit en les alertant sur des oublis, des dérives ou des risques de fraude.

 

Analytique et Dataviz : comprendre et partager

 

La dématérialisation multiplie de façon considérable la quantité de données disponibles. Profession du chiffre, l’expertise comptable tend à devenir celle de la donnée grâce aux outils analytiques et de Big Data qui lui permettent de tirer de ce gisement brut de précieux enseignements sur la santé de l’entreprise et l’évolution de son activité. Pour exploiter ces informations, en comprendre le sens d’un point de vue métier et les partager avec les acteurs concernés, les experts comptables peuvent aussi s’appuyer sur les avancées récentes en matière de présentation graphique. La data visualisation, ou dataviz, offre des outils qui permettent de saisir l’essentiel d’un seul coup d’œil et d’étayer une démarche plus proactive et tournée vers le conseil.

 

Blockchain : échanger et sécuriser

 

Fin 2019, l’Ordre des experts comptable a créé la sensation en annonçant la mise en œuvre d’une blockchain destinée à certifier les diplômes d’expertise comptable. Loin d’être anecdotique, ce cas d’usage pionnier souligne toute l’importance que la profession accorde à cette technologie émergente. Dans un métier qui repose en grande partie sur la transmission et l’échange de données sensibles, la blockchain, qui permet de garantir l’authenticité et l’intégrité d’une pièce numérique sans tiers de confiance, annonce en effet une vraie révolution. Et sur ce sujet comme sur l’ensemble des innovations numériques, les experts comptables semblent déterminés à ne pas se laisser distancer.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur l'impact des technologies sur la profession comptable ?

 

Je visionne le replay : quel visage aura la profession demain ?